fotolia_64153232_l_2

Les études à l’étranger engendrent des coûts souvent importants. De nombreuses possibilités de financement via des bourses d’études sont accessibles pour la majorité des étudiants, mais également pour les lycéens.

Les organismes qui octroient des bourses d’études

La mobilité internationale est perçue comme un plus indispensable pour enrichir un parcours professionnel à l’ère de la mondialisation et l’ouverture à l’Europe. Plusieurs organismes et institutions proposent l’attribution de bourses d’études pour optimiser les séjours d’études à l’étranger. Erasmus connaît un succès sans cesse renouvelé à travers les 33 pays participants. Ce programme d’échange orienté vers la mobilité internationale, fort d’un budget annuel de 450 millions d’euros destiné aux 4 000 centres d’études supérieures, a permis de former plus des 2 millions d’étudiants. Erasmus comprend une bourse communautaire qui s’adresse aux citoyens ou aux résidents détenteurs d’une carte de séjour. Le bénéficiaire d’une bourse d’Erasmus peut aussi bénéficier d’une bourse de stage.

Les bourses pour tout public et les subventions étatiques

Les lycéens, les apprentis, les bénéficiaires de formation continue, les entreprises et les organismes publics ou privés peuvent également mettre à profit le programme Leonard de Vinci ou Leonardo da Vinci qui s’adresse à eux pour faciliter la mobilité européenne. L’humanitaire est financé grâce au VIE ou Volontariat International en Entreprise. Au niveau des lycéens, les programmes d’échanges sont accessibles. Ces études à l’étranger permettent l’attribution de bourses aux lycéens à travers un partenariat entre 6 lycées français, situés dans des villes européennes comme Londres, Dublin, Madrid, Barcelone, Munich et Vienne. A l’aide du programme Voltaire, un séjour d’études permet des échanges entre lycéens français et allemands pour un semestre contre 1 trimestre avec le programme Brigitte Sauzay. Les régions procurent également des subventions avec Euro campus avec la participation de nombreux acteurs inter-régionaux. Les bourses privées ne sont pas en reste avec l’attribution d’un montant avoisinant les 1 500 euros par étudiant grâce aux bourses Zellidja.