Fotolia_19336209_Subscription_XL-e1458225994771

Le CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnelle sanctionne une profession spécifique du secteur ouvrier, administratif ou artisanal. C’est la première étape de professionnalisation d’un diplôme. Nous allons traiter du cas du CAP Boulanger à titre d’illustration.

Les caractéristiques du CAP

Le CAP se prépare au sein des CFA ou Centre de Formation d’apprentis, au niveau des lycées professionnels et dans les écoles et lycées technologiques. Le CAP s’effectue sur deux années après la classe de troisième. Si le postulant a déjà acquis un autre CAP ou un baccalauréat, le CAP peut s’acquérir au bout d’une année. Le CAP se déroule sur environ 30 heures hebdomadaires comprenant des matières générales ainsi que les enseignements technologiques ou professionnels qui se passent en atelier, au labo ou sur un chantier. Les stages pratiques se font en entreprise sur une période de 12 à 16 semaines.

Cas du CAP Boulanger

La boulangerie traditionnelle combine expérience, savoir-faire et innovation alliés à un goût pour le commerce. Le CAP Boulanger se prépare sur deux ans, principalement par le biais de l’apprentissage pour un diplôme de niveau 5. Les techniques de préparation de la production et la fabrication se déroulent dans les CFA et les entreprises. Après l’obtention du CAP, un diplôme de niveau 5 s’obtient avec un approfondissement des enseignements professionnels par le biais d’une MC ou Mention Complémentaire spécialité Boulangerie spécialisée ou Pâtisserie boulangère. Un Bac Pro Boulanger Pâtissier de niveau 4 se déroule sur trois années avec des cours de gestion et de comptabilité. Quant au BP ou Brevet Professionnel Boulanger, il vise la pratique, l’organisation et les sciences. Avec un BP en poche, le boulanger peut mener une équipe de production ou s’occuper de la gestion d’une entreprise de boulangerie. Les chambres de Métiers préparent à des titres professionnels de très haut niveau.