rentree-classe-shutterstock_138573272_0

Vous vous êtes égaré dans des formations infructueuses ou avez déniché votre parcours sur le tard? Sachez que maintenant, vous pouvez vous réorienter et par conséquent bénéficier d’une année dans votre cursus grâce aux rentrées décalées. Choisissez entre les universités, les initiations courtes, les institutions de commerce et d’ingénieurs ou bien les écoles spécialisées.

Deuxième rentrée

Détenteurs du baccalauréat, élèves de BTS ou DUT ou désappointés d’une 1ère année de Licence, les instituts déclinent à présent des secondes rentrées. La base ? Entamer des études en cours de route, généralement en janvier ou février, et poursuivre un programme identique à celui des étudiants inscrits en septembre. Suivre une initiation en rentrée décalée, c’est la meilleure astuce pour ne pas gâcher un an. Ainsi, les plus audacieux pourront suivre une formation en alternance. Toutefois, cela implique quelques abnégations. La majorité des écoles allouant une seconde chance sollicitent un rattrapage de ce que les autres élèves ont étudié depuis octobre, pour commencer la rentrée suivante en même temps qu’eux. Mais certains élèves profitent de cette pause pour passer un semestre sabbatique, trouver du boulot à l’étranger ou pratiquer des stages dans les secteurs professionnels qu’ils veulent. Mais l’idéal serait de rester actif et de se ressourcer afin de penser à son futur professionnel.

Autres alternatives

Il existe d’autres perspectives pour garantir une année fertile. Des formations courtes sont accessibles. De ce fait, le Scuio de l’Université de Paris-Sud présente un brevet universitaire en méthode et organisation qui permet de réaliser un bilan personnel, de mettre un projet neuf et de perfectionner son anglais. Cette attestation peut par la suite être valorisée sur son curriculum vitae. D’autres instituts de formation, tel que le Centre national d’enseignement à distance, assistent à la préparation à domicile des concours des grandes institutions, des établissements de santé ou divers examens de droit public. Sinon, vous pouvez passer des concours de langues homologués, pour ne citer que le Toefl.