greve-medecin

Médecine est un parcours d’études qui séduit chaque année toujours plus d’étudiants malgré un parcours que l’on sait long et éprouvant, malgré un numerus clausus qui implique que la première année se termine par un examen redouté et redoutable qui élimine près de 85% des étudiants.

Et si la vocation est nécessaire, une bonne préparation aussi.

Connaître les cycles d’études pour faire les bons choix

Les études de médecine se composent de 3 cycles :

  • Le 1er cycle ou DFGSM est une formation générale en sciences médicales sur 3 ans dont la 1ère année ou PACES se clôture par une épreuve éliminatoire,
  • Le 2ème cycle ou DFASM est une formation approfondie en sciences médicales sur 3 ans dont la 3ème année se clôture par une épreuve éliminatoire pour pouvoir passer au 3ème cycle,
  • Le 3ème cycle ou internat se déroulera sur une durée de 3 à 5 ans suivant la spécialisation choisie et se clôture par la soutenance d’une thèse et la validation d’un mémoire pour obtenir le diplôme d’état de médecin.

Comme vous pouvez le découvrir en suivant ce lien détaillé sur les études de médecine, le premier cycle est avant tout centré sur un programme d’apports théoriques et la mise en place progressive des travaux pratiques permettent aux étudiants de valider leur choix de spécialisation.

Mettre tous les atouts de son côté en optant pour une classe préparatoire

A l’issue du baccalauréat, la première année de médecine ou PACES impose un changement radical de rythme et de méthode de travail aux étudiants.

Avec un programme dense de connaissances à acquérir sur un temps restreint avec des examens sous forme de QCM (questionnaires à choix multiples) qui imposent un travail de mémorisation particulièrement important, la PACES est une première année à laquelle près de 85% d’étudiants échouent chaque année.

Si l’on considère l’investissement personnel et financier nécessaire pour réussir les 3 cycles d’études, il est primordial de mettre tous les atouts de son côté le plus tôt possible et intégrer une classe préparatoire est une solution de plus en plus prisée par les étudiants dès la terminale.

Le programme de terminale scientifique inclut déjà des éléments du programme de la première année de médecine aussi choisir de suivre une prépa à la PACES au cours cette année permet non seulement de s’y préparer efficacement mais aussi de se doter d’outils et méthodes de travail qui vont assurer la réussite du baccalauréat.

Ainsi une classe préparatoire affiche non seulement 100% de réussite au baccalauréat mais aussi une moyenne de 55% d’élèves primants à l’issue de la PACES alors que le résultat général au niveau national n’est que de 15%.

Un investissement en temps sur son année de terminale à prendre sur les temps de congés scolaires et temps de loisirs en semaine et un investissement financier qui sont récompensés.

N’hésitez pas à investir également dans du matériel médical de base afin vous habituer à celui-ci. Oxymètres de pouls et thermomètres vous suivront tout le long de votre carrière !