drones

Piloter, inventer ou développer les données, de multiples qualifications tournent sur les drones qui ne sont pas juste des avions téléguidés. Vous êtes fans de ces petits équipements volants identifiés ? Voici quelques informations pour en faire votre profession.

Les différents postes

On distingue une variété d’activités touchant les drones tel que le fait de concevoir et de traiter des images recueillies. Ces postes, généralement très techniques, sont trouvés dans de nombreux secteurs comme l’aéronautique, l’aérospatial, les nanotechnologies ainsi que la programmation embarquée. Pour obtenir cette fonction, étudier dans une institution d’ingénieurs, tels que l’ENAC ou bien SupAéro à Toulouse, s’avère nécessaire. Ainsi, parmi les techniciens qui concourent à l’implantation du drone, il y a les développeurs de logiciel et les électroniciens, les ingénieurs validation logiciel qui contrôlent et s’assurent que tout marche correctement. Sinon, on rencontre aussi les ingénieurs dédiés au traitement d’image qui se chargent de la restauration de l’image à l’écran.

La mission du pilote

Le pilote, ou opérateur, occupe aussi un poste crucial. Les vols sont en général robotisés, le pilote, lui, doit cependant s’assurer que l’équipement ne produise pas de dommages et se conforme bien à la trajectoire définie. Par conséquent, le futur ingénieur en drone doit avoir un bon résultat au test théorique puis pratique de l’aviation civile. Appelé PPL ou Private Pilot Licence, il sert de notion à l’ensemble des attestations de pilote à savoir l’ULM. Par exemple, chez un spécialiste en drone agricole, les opérateurs peuvent enchaîner jusqu’à 30 vols dans la journée. Ils travaillent 4 mois par an et sont rémunérés au mandat. Dans certains secteurs, les pilotes pratiquent une seconde profession, soit l’audiovisuel. Il doit disposer de sciences techniques tels que le traveling et l’orientation de l’image. Pour les tenants récoltés, c’est un autre technicien qui s’occupe de les traiter et de les traduire. La dernière étape est le post-traitement qui consiste à la récupération des images et à l’extraction des bonnes données pour le client.