Le-logement-etudiant-un-marche-en-plein-developpement-.jpg

Les logements étudiants se composent d’appartements meublés et équipés souvent situés à proximité des établissements et desservies par les transports en commun facilitant le déplacement de ces étudiants. Ces résidences sont donc situées sur des emplacements stratégiques qui expliquent en outre le succès de ces logements de services.

Effectivement, le marché de la location de résidences étudiantes ne connaît pas du tout la crise. D’ailleurs, ce secteur est en plein essor. Le nombre de logement étudiant a ainsi doublé passant de 340 000 à 680 000 résidences en seulement 10 ans. Les professionnels du secteur sont aujourd’hui de plus en plus nombreux. Pour faciliter la recherche des étudiants, il est possible de se tourner vers des plateformes spécialisées comme lesbellesannees.com.

Le studio, le type de logement le plus recherché

Pour se loger lorsqu’on est étudiant, le type de résidence varie en fonction du budget et des besoins : T2, T1, studio, chambre… Par ailleurs, au niveau national, le studio est le type de bien qui connaît un succès surprenant auprès des étudiants. Qu’ils soient en colocation ou en location, ces logements proposent en général un loyer beaucoup plus attractif. D’ailleurs, sur les 20 000 demandes, plus de 53 % d’entre elles sont à la recherche d’un studio.

Ce pourcentage atteint même les 60 % si l’on considère les appartements de type T1. Seulement 17 % des étudiants préfèrent les appartements T2. Environ 12 % des étudiants privilégient les résidences en colocation. Un excellent moyen pour les parents de réduire leur dépense.

Les loyers moyens selon le type de bien

En moyenne, les logements étudiants se louent aux environs de 383 euros pour une surface de près de 14 m². Pour les appartements T1 de 30 m², le loyer peut aller jusqu’à 487 euros et 477 euros pour les studios d’une surface de 24 m². Par ailleurs, les appartements T2 sont beaucoup plus chers et peuvent aller jusqu’à 630 euros pour une surface de 43 m².

La colocation est en général la solution la moins coûteuse. Et en optant pour cette alternative, les étudiants peuvent parfaitement profiter d’un espace commun beaucoup plus important. Une résidence partagée par deux colocataires permet ainsi un loyer individuel d’environ 324 euros. Ce tarif est relativement faible si le nombre de colocataires est plus important.

Où aller pour trouver des logements étudiants pas chers ?

En considérant qu’environ 53 % des étudiants préfèrent louer un studio, il est intéressant de faire une comparaison entre les différents loyers pratiqués pour ce type de logement dans les principales villes étudiantes. Ainsi, choisir de louer un studio au Mans, Limoges, Poitiers ou à Brest coûte 60 % moins cher qu’à Paris. Notez que 9 des 10 villes universitaires les plus onéreuses sont dans la région parisienne. Les loyers sont beaucoup plus élevés qu’en province.

Et en dehors de l’Île de France, les villes universitaires les plus coûteuses restent Lille, Montpellier, Marseille, Bordeaux, Lyon et Nice. Malgré ces loyers revus à la hausse dans la capitale, cette ville figure parmi les destinations préférées des étudiants.