Fotolia_41512182_Subscription_XXL1

Après la 3e, deux filières de formation sont proposées : générale et technologique, ainsi que la formation professionnelle. Pour bien choisir, l’étudiant doit se renseigner sur son orientation et considérer ses centres d’intérêt et ses notes pendant l’année.

Bien se connaître

Le mois de septembre représente le moment propice pour la préparation d’une orientation scolaire de fin de 3e. L’élève doit bien se connaître, disposer d’une excellente visibilité sur les études envisageables en seconde et avoir certaines connaissances sur les professions et les domaines professionnels. Ce niveau scolaire représente une première transition d’orientation vitale. L’orientation post 3e se base sur une éphéméride distincte et progressive, dotée de dates clés durant toute l’année de la 3e. Il s’avère primordial de suivre cet agenda.

Voie générale et technologique

Si le futur lycéen opte pour la seconde générale et technologique, il doit savoir qu’elle reçoit des étudiants désirant s’engager vers des formations d’au minimum 24 mois après le baccalauréat. Pour réussir dans cette voie, l’étudiant doit maîtriser les matières théoriques. Un travail plus accéléré et plus approfondi qu’au collège est requis. Il doit aussi faire beaucoup de lecture, accomplir des exercices complémentaires et être plus indépendant. Les résultats baisseront un peu, mais juste le temps qu’il s’habitue à ces nouvelles contraintes. Pas de panique : un travail ponctuel et une excellente organisation vont permettre de capter rapidement la vitesse de croisière.

Filière professionnelle

En revanche, pencher pour la voie professionnelle, c’est s’initier rapidement à une profession. Pour y adhérer, l’élève doit au préalable bien cerner son projet professionnel. En trois années, il pourra concourir à l’un des baccalauréats professionnels partagés en 17 domaines professionnels, qui vont l’aider à s’intégrer dans la vie active. Des CAP ou certificats d’aptitude professionnelle en 2 années sont aussi déclinés en lycée pro et en CFA. Avec un excellent dossier scolaire, poursuivre des études pour un bacc ou un brevet pro est possible.