graduates_shutterstock_115335826

Un bulletin trimestriel annexé d’une conclusion en fin cycle, un DNB ou diplôme national du brevet actualisé qui comprend un test oral, telles sont les quelques modifications.

Trois contrôles finaux

En 2017, le Diplôme National du Brevet ne comprendra plus 3, mais 5 contrôles finaux, avec un orale. Les étudiants en 3e à la rentrée 2016 devront s’apprêter à effectuer un test écrit de français durant 2 h et un en histo-géo-enseignement moral et civique d’une durée 2 h. Ces deux contrôles qui se tournent sur le même sujet sont notés sur 100 points. Les 2 autres examens écrits sont à termes scientifique et l’un concernera les mathématiques pour une durée de 2 h tandis que l’autre sur les sciences ou SVT, la physique-chimie et la technologie avec une durée de 1 h, le tout à 100 points. La matière sciences contiendra une pratique de programmation scientifique.

Complété par un examen oral

Ces compositions écrites seront supplées par un oral d’une quinzaine de minute (10 min pour un compte-rendu et 5 mn de questions) aussi pointé sur 100. Lors de cette épreuve, le candidat doit exposer un plan de son choix qu’il devra approfondir dans le terme d’un EPI, ou bien d’un des trois cours dans le planning du nouveau collège tel que l’artistique et le culturel (en substitution de l’histoire de l’art), l’avenir ainsi que le citoyen. Le contrôle continu ne se volatilisera pas du DNB. Mais on ne l’évaluera plus à compter des moyennes sur 20 obtenues durant l’année, mais en fonction du niveau de maîtrise des 8 aptitudes du socle. Si l’habileté de la compétence est estimée très excellente au conseil de classe du 3e trimestre de 3e, cela vaudra 50 points, 35 si satisfaisante, 20 si fragile et juste 10 si insuffisante. Le test continu équivaut à 400 points contre 300 pour l’examen final et une célébration officielle de remise du diplôme sera programmée dans chaque collège.