shutterstock_83821315

Dans un souci d’uniformisation des parcours de l’enseignement supérieur, le système LMD a été mis en place par les spécialistes de l’enseignement universitaire français. Le LMD ou Licence Master Doctorat a été institué pour une meilleure reconnaissance du diplôme sur le plan européen et international.

Les données du LMD

Le cursus universitaire se centre sur les trois diplômes afin d’accentuer la mobilité des étudiants en Europe, les échanges inter-disciplinaires ainsi que les échanges entre formations générales et professionnelles. Au niveau de la licence, il s’adresse aux étudiants titulaires du BTS, du DUT, du DEUST et les étudiants qui ont suivi les classes préparatoires aux grandes écoles. La licence professionnelle se prépare en deux semestres. En ce qui concerne le master, il est équivalent à un bac+5 et se prépare en quatre semestres. Le master permet à la fois de préparer les étudiants qui s’orientent vers la recherche par le biais des études doctorales et d’intégrer un cursus de qualification et d’insertion professionnelle de haut niveau. Quant au doctorat, le postulant doit s’inscrire en thèse de doctorat pour une préparation de trois ans, équivalent à un bac+8.

Le déroulement des formations

Répartie en semestres reconnues comme des unités de valeur, l’année universitaire s’étale en deux parties. Le premier semestre se déroule de début octobre à fin janvier, le deuxième semestre se passe de début février à fin mai. Chaque fin de semestre inclut des examens. Les sessions de rattrapage de septembre s’effectuent entre la 2ème et 3ème semaine de ce mois. Chaque enseignement semestriel permet de recevoir un nombre de crédits ou ECTS. Les étudiants peuvent cumuler des crédits au sein d’un institut supérieur sis à l’extérieur. Le transfert de crédit est possible entre plusieurs parcours. Ce système de crédits autorise un cursus plus libre, autorisant l’accès à des disciplines diverses à condition de respecter un cursus pertinent.